6 choses à savoir pour bien choisir son assurance auto

Avant de changer d'assurance ou de procéder à l'assurance d'un nouveau véhicule, il est judicieux de savoir comment profiter d'un contrat au meilleur prix.

1-Examiner son contrat d'assurance

Une lecture attentive de votre contrat va permettre de déceler ce qui ne convient ou pas à votre situation personnelle. Il faut ajuster son contrat à ses besoins. Par exemple si le véhicule est ancien, un contrat assurance tous risques n'est que rarement avantageux.

Les frais d'assurances reviennent dans ce cas souvent à plus chère que de procéder à un remplacement du véhicule en cas d'accident.

Choses à savoir pour choisir son assurance auto

2-Engager une expertise des contrats

Aujourd'hui, l'offre en assurances est variée. Faire un benchmark d'assurance ou une comparaison d'assurance est facile. Sur internet, de nombreux outils permettent de comparer les offres parmi des dizaines de compagnies.

Ces sites sont programmés pour vous proposer l'offre la plus adaptée à votre profil. Le risque avec ce type d'outil est de ne retenir que le critère du prix et de choisir l'assurance la moins chère. Les garanties sont aussi importantes et l'assurance la moins onéreuse n'est pas toujours du meilleur rapport qualité/prix.

3-Choisir le meilleur contrat

Le choix du contrat est compliqué car plusieurs facteurs entrent en jeu. Le contrat automobile au tiers couvre les garanties de base. L'indemnisation est ouverte uniquement aux personnes et véhicules tiers mais jamais au conducteur. C'est la moins chère mais aussi celle qui offre le minimum.

A l'inverse, le contrat d'assurance tous risques couvrent toutes les garanties d'indemnisation possibles que le conducteur soit responsable ou non du litige.

Il est clair qu'un véhicule dont la côte argus est faible n'a pas de véritables intérêts à être assurée par un contrat tous risques.

4-Bien vérifier le montant de la franchise

En cas de sinistres, l'assureur prend en charge une partie des réparations corporelles et matérielles. Mais il demande aussi une somme à payer à l'assuré. C'est la franchise. En fonction des compagnies d'assurances et du type de contrat, elle varie beaucoup : du simple au double. Une astuce pour faire baisser le cout des assurances et de négocier sur le montant de la franchise. Une franchise élevée entraine logiquement une baisse du tarif du contrat. Néanmoins, c'est une prise de risque car en cas de sinistres, il faut alors rembourser des frais plus importants.

5-L'assurance au kilomètre

L'expression anglo-saxonne « pay as you drive » illustre l'idée de cette assurance. Pour les petits rouleurs, c'est une bonne solution. La formule est adaptable au tiers comme aux tous risques. Les tarifs sont alors ajustés au type de contrat et aux nombres de kilomètres parcourus par l'assurée parfois même au comportement du conducteur sur la route.

Évidemment certains conducteurs ont déjà tenté de dissimuler leur consommation kilométrique. Pour cette raison, certaines compagnies concluent un accord de contrat uniquement en cas d'autorisation de pose d'une puce GPS à bord du véhicule.

Le contrat kilométrique automobile fait baisser le cout annuel de 25 à 30 %. Le principe est de payer un forfait et de le compléter en payant 0,010 euro à 0,050 euro du kilomètre.

6-Payer sa prime d'assurance en une seule fois

Bien souvent, l'assureur ne propose pas les modalités de paiement et impose tacitement un règlement mensuel. Malheureusement c'est ce qui coûte le plus cher pour l'assuré. Le fractionnement de la prime a un coût et est facturé à l'assuré.

Le conseil est de mettre chaque mois de côté le douzième du montant de la prime sur un compte épargne. À la fin de l'année non seulement vous pouvez régler sans souci le montant de l'assurance et vous récoltez les intérêts.

 

Remarque concernant la publicité

Ce site constitue une ressource en ligne gratuite qui s'efforce de vous offrir du contenu utile et des fonctionnalités de comparaison. Nous vous prions de noter que le propriétaire de ce site accepte la compensation publicitaire des entreprises qui y sont mentionnées, et que cette compensation a un impact sur l’emplacement et l'ordre dans lequel les entreprises (et/ou leurs produits) sont présentés voire, dans certains cas, la note qui leur est attribuée. A propos du système de notation présent sur ce site, notre évaluation est déterminée par notre opinion subjective, basée sur une méthodologie qui agrège notre analyse de la part de marché et de la réputation de la marque, ses taux de conversion, la rémunération qu’elle nous octroie et les intérêts généraux des consommateurs. Les fiches sur les entreprises évoquées sur cette page n'impliquent pas l'approbation de celles-ci. Sauf indication expresse décrite dans nos Conditions d'utilisation, nous rejetons toute demande de représentations et de garanties concernant les informations présentées sur cette page. Les informations, y compris les prix, qui apparaissent sur ce site sont susceptibles d'être modifiées à tout moment.

J'ai compris

Top 5 des sites de prêteurs